Retour à section blogue
Le blog de Sonia Giguère, naturopathe. La dépendance au sucre ...

La dépendance au sucre...

Apr 26, 2022

Pour plusieurs, le sucre est une véritable dépendance dont il est difficile de se défaire. Une fois dans la roue de sa consommation, on peut se trouver aux prises avec des variations importantes du taux d’insuline dans le sang au cours d’une même journée, ce qui laisse plusieurs conséquences ravageuses à tout l’organisme.

 D’ailleurs, certains médecins comparent la dépendance au sucre à celle de l’héroïne.

Il est important de savoir que toutes les maladies chroniques, incluant le cancer, sont intimement liées au taux d’insuline fluctuant, de même que :

  • Tous désordres dus à l’acidification (ostéoporose, caries dentaires, problèmes de peau) ;
  • L’obésité, le diabète et les maladies cardiaques qui en découlent ;
  • Les troubles d’apprentissage ;
  • La dépression, la fatigue, la lassitude ;
  • les déséquilibres de la flore intestinale.

Comment s’installe cette dépendance ?

Un ou plusieurs de ces mécanismes peuvent se présenter et encourager la consommation excessive de sucre :

  • Un déséquilibre en sérotonine.. Ce neurotransmetteur est fabriqué au cerveau et est ensuite distribué dans tout le corps, y exerçant un rôle de re-sycnhronisation du cerveau chaque matin. Il affecte l’habilité à se reposer, se régénérer et à la sérénité.
  • Un déséquilibre en dopamine, l’acide aminé qui, en déficience, rend enclin aux dépendances.
  • L’alimentation raffinée, celle qui fut la norme depuis plusieurs décennies et qui le demeure encore pour beaucoup de gens aujourd’hui, parce qu’elle entraîne sournoisement l’HYPOGLYCÉMIE. Si l’hypoglycémie se manifeste, la première chose que notre cerveau réclamera sera le sucre, pour pallier rapidement à la situation.
  • Le stress et la peur : ils déclenchent tous deux des mécanismes de libération du glucose dans le sang. L’organisme croît qu’il doit manger, faire des réserves de carburant, pour avoir à se défendre, à lutter, à courir des heures pour se sauver du « danger »… et ce même si les peurs et le stress sont imaginaires.

 

Qu’est-ce que les rages de sucre nous indiquent sur notre santé ?

  • L’hypoglycémie
  • L’épuisement des glandes surrénales, du pancréas et du foie
  • Des carences nutritionnelles (vitamines B, calcium)
  • Des déséquilibres en certains neurotransmetteurs telles la sérotonine et la dopamine (responsable des réflexes, du focus mental et intellectuel.)

Quels aliments sont en lien avec la dépendance au sucre ?

  • Les boissons caféinées (café, thé, colas), le cacao, ainsi que le tabac.
  • L’alcool : il affaiblit le foie, qui ne peut plus correctement stocker puis relâcher le glucose dans le sang.
  • Les farines blanches, le pain blanc, les pâtes blanches, les pâtisseries raffinées : le corps les traite comme du sucre blanc.
  • Le gluten : il donne envie de manger du sucre.
  • Les boissons gazeuses : sucrées au sirop de maïs riche en fructose, elles créent une forte dépendance.
  • Le sel et le vinaigre encouragent l’ingestion de sucre pour équilibrer les saveurs.

Pour un régime d’élimination du sucre

On suggère d’éliminer les aliments suivants, pendant 3 à 4 mois, pour se départir de la dépendance.

  • Les sucres fabriqués chimiquement: sirop de malt, maltose, fructose, dextrose, xylitol, sorbitol, sirop de maïs, mélasse, sucre brun, cassonade, amidon de maïs modifié
  • Les sucres naturels : sucre brut, sirop d’érable, mélasse , sirop de riz ou d’orge, miel, jus de fruits, sirop de fruits ou fruits séchés.
  • Les jus de fruits (haut taux de fructose)
  • Les boissons gazeuses
  • Les céréales raffinées (blanches)
  • Les pommes de terre
  • Le café

Quoi manger pour contrer les envies de sucre :

  • Les saveurs amères, astringentes, sûres et piquantes.

Amer : légumes verts feuillus, aubergine, curcuma, épinards, endives

Astringent : légumineuses, grenade, kaki

Piquant : piment fort, gingembre, cumin, ail, oignon

Sûr (acide) : citron, vinaigre de cidre de pomme, petits fruits, certaines pommes

Certains suppléments naturels pris temporairement et conseillés par une naturopathe peuvent également montrer une efficacité contre les envies de sucre, selon les besoins et les individus, tels la vitamine C, B, le calcium, le magnésium, et certains acides aminés.

 

Sonia